#TDSNairobi: La Côte d’Ivoire, un modèle de promotion de l’intégration régionale

Lors de l’événement organisé à Nairobi par le Centre international pour le Commerce et le Développement Durable, en marge de la conférence ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce,  j’ai eu l’occasion de participer au panel « Africa Integrates », une réflexion sur l’importance de la promotion régionale en Afrique. 

C’est tout d’abord en tant que Ministre du Commerce de Côte d’Ivoire que j’ai insisté sur le rôle de premier plan joué par notre pays dans l’intégration régionale ouest-africaine. Rappelons que la conception ivoirienne de l’intégration régionale est unique en Afrique et remonte à plusieurs décennies. Elle est inscrite au sein de la Constitution ivoirienne et a été défendue par notre président et père de la Nation, Félix Houphouët-Boigny.

La Côte d’Ivoire se veut depuis le début de son histoire moderne comme le carrefour des échanges en Afrique de l’Ouest. Le port d’Abidjan, par exemple, a pour vocation non seulement de contribuer au développement du commerce ivoirien mais également de faire d’Abidjan une porte d’entrée privilégiée vers les pays enclavés de la région comme le Burkina Faso, le Mali ou encore le Niger.

C’est pour cela que la compétitivité du port d’Abidjan par la concurrence est un élément clé de cette intégration régionale.

Par ailleurs, la Côte d’Ivoire a la chance d’être membre de l’UMEOA, qui à une monnaie unique en partage, et de la CEDEAO qui constitue un marché régional de plus de 300 millions d’habitants.

Puis, c’est en tant qu’entrepreneur que j’affirme que c’est en inscrivant dans leur stratégie d’entreprise la volonté d’exportation vers les pays de la sous-région que naissent des champions nationaux puis africains. L’Afrique est de fait un continent intégré, et aujourd’hui le défi est de tirer parti de nos frontières. Le développement des pays africains passe par le commerce et l’augmentation des échanges, mais ceci nécessite bien entendu la pleine puissance de nos économies et de nos secteurs privés.

Retrouvez le panel en entier sur ce lien : http://bit.ly/1QuYRN9

Laissez un commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des