La couverture maladie universelle, un outil pour renforcer notre système de santé!

Notre système de santé en Côte d’Ivoire a été consolidé ces dernières années. Toutefois, nous faisons encore face à de nombreux défis qui nous obligent à en faire davantage.

L’un des plus importants consiste à parvenir à un rapport service/qualité le plus optimal possible. Cette quête de l’excellence sanitaire exige que nous rénovions nos infrastructures à un rythme encore plus soutenu qu’ils ne le sont actuellement. Cet exercice permet d’avoir des équipements modernes et fonctionnels.

La Côte d’Ivoire compte 1 500 pharmaciens, 6 850 médecins, 712 chirurgiens-dentistes et 8 000 infirmiers. L’amélioration de notre système de santé passera par une augmentation considérable du personnel médical. Ce dernier doit bénéficier d’une formation qualitative, aussi bien dans les facultés de médecine qu’en matière de formation continue pendant la carrière.

La Côte d’Ivoire compte 1 500 pharmaciens, 6 850 médecins, 712 chirurgiens-dentistes et 8 000 infirmiers. L’amélioration de notre système de santé passera par une augmentation considérable du personnel médical. Ce dernier doit bénéficier d’une formation qualitative, aussi bien dans les facultés de médecine qu’en matière de formation continue pendant la carrière.

La santé est le socle d’une société prospère. Il est évident que nous devons permettre au personnel médical de faire leur travail dans les meilleures conditions qu’il soit et permettre aux Ivoiriens d’avoir accès aux soins. L’enjeu est de taille nous en avons pris la pleine mesure.

La mise en place d’une Couverture maladie universelle (CMU) prouve la détermination du Président de la République et de l’ensemble du gouvernement à permettre à tous les Ivoiriens de bénéficier des soins de santé. La CMU garantie à tous les ivoiriens la prise en charge d’une partie des frais de santé en cas de maternité, de maladie ou d’accident. La CMU prévoit aussi un régime d’assistance médicale qui vise les personnes démunies.

La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a été créée dès 2014, pour mettre en œuvre la vision du gouvernement. Elle a pour mission de gérer et de réguler de la CMU. La CNAM est en charge de l’enrôlement des Ivoiriens pour qu’ils puissent jouir des avantages de la CMU. La CNAM a ainsi enrôlé plus de 600 000 assurés depuis le début du processus il y a un an.

Ce succès permet d’envisager avec beaucoup d’optimisme le lancement d’une phase pilote de la CMU dès le premier trimestre 2017. Environ 150.000 personnes dans les villes d’Abidjan, de Yamoussoukro, Bouaké, Daloa et de Korhogo bénéficieront d’une prise en charge partielle des frais de santé.

Nous nous sommes engagés dans le développement de notre système sanitaire pour assurer un bon état de santé à toutes les populations vivant sur notre territoire. Ce n’est que par cette voie que nous assurerons un avenir meilleur à nos enfants et, par-là, à la Côte d’Ivoire.

Laissez un commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des